Menu

Star du mois : Papy

“Je m’appelle Ludovic Grasswill mais on me connaît mieux sous le nom de Papy, président
d’ATEN Esport.”

Interview

Depuis quand es-tu président de chez ATEN ?

“J’ai repris la structure le 25 Janvier 2020 pour être exact.”

Quelles sont tes activités en tant que président ?

“Oulah alors ça englobe beaucoup de choses. En bref je gère tout le côté administratif de la structure, les relations externes (recherche de sponsors, rendez-vous clients…) et aussi je surveille l’activité de tous les pôles.”

Comment a commencé ton histoire avec ATEN ?

“A la base j’étais vice-président d’une autre structure et j’avais envie d’indépendance, d’avoir
plus de responsabilités. J’ai donc cherché les structures qui étaient sur le point de fermer ou qui l’étaient déjà. Je voulais une structure qui ait déjà une base pour travailler parce que tout
construire de zéro ça demande beaucoup de temps. Quand j’ai repéré ATEN, il y avait le discord, le nom et le twitter mais il n’y avait pas beaucoup d’abonnés. J’ai flashé sur ATEN et en deux jours c’était fait.

Quelle image tu voulais donner à ta structure ?

“Je voulais une image saine : pas de triche ni de drama. Je voulais que la structure soit
performante mais en ayant une bonne ambiance interne. Aujourd’hui c’est vraiment ça que je vois quand je regarde la structure donc je suis plus que content.”

Toi et le gaming ça commencé comment ?

“J’ai toujours eu des consoles à la maison mais je dirais que mes plus vieux souvenirs c’est
sur Italia 90 je devais avoir 8 ans. En fait on était tout le temps avec nos potes à ramener
nos consoles chez les autres. Après j’ai vraiment poncé tous les Mario / Mario Kart / Zelda(d’ailleurs je peux plus y jouer maintenant) et ensuite les Call of.”

Et l’esport est arrivé avec CoD ?

“Du coup CoD ça a été mon premier jeu tryhard quand j’avais 16/17 ans. J’ai toujours aimé l’esport après mais j’étais frustré parce que je n’avais pas le niveau…” (les croisés on connaît )
“Par contre j’étais vice-président d’un clan sur CoD justement et sinon dans mon ancienne structure j’étais vice-président de la partie esport pendant un an environ.”

Au sein d’ATEN, quelles sont tes plus grandes fiertés ?

“Un truc qui peut paraître bête mais je suis tellement fier de notre logo. Je remercie
tellement Clémentine pour son travail parce qu’elle représente vraiment tout l’ADN d’ATEN. Ensuite évidemment il y a tout le parcours que la structure a réalisé. Toute l’évolution en seulement 2 ans ça me paraît fou j’ai du mal à y croire des fois. Franchement, je ne
changerais pas une seule seconde de ce qu’il s’est passé car c’est aussi grâce aux erreurs qu’on a pu apprendre et avancer.”

Quels sont tes meilleurs souvenirs chez ATEN ?

“J’ai vraiment trois moments en tête. Le premier c’est la première compétition qu’on avait
gagnée d’ailleurs j’étais à la limite d’en pleurer, tu le mets pas dans l’article ça hein ?”

Non non t’inquiètes continue

“Ensuite il y a eu le cap des 1000 abonnés sur Twitter qui était vraiment important pour moi
parce que c’était un objectif que je m’étais fixé. Et enfin plus récemment il y a eu le top5denotre équipe R6 à la Gamers Assembly.”

Est-ce qu’il y a des choses que tu regrettes des fois ?

“ Je n’ai pas vraiment de regrets mais plutôt une frustration. Parce que maintenant que je suis président je peux plus dire n’importe quoi. Quand tu as des responsabilités c’est comme ça tu dois filtrer tes paroles parce qu’elles ont du poids pour les personnes internes et
externes à la structure.”

Et pour la suite c’est quoi tes objectifs ?

“On arrive à un point où on doit passer à un autre niveau. On a bien fait grossir la structure, on commence à se faire connaître et à se faire une place. Maintenant il faut qu’on confirme les attentes et pour ça il va falloir qu’on monte un cran dans tous les domaines donc ça va être l’objectif pour 2022.”

Enfin est-ce que tu as un mot à dire pour tous ceux qui voudraient entrer dans le monde de l’esport ?

“Si on est passionné, il faut se lancer sans hésiter. Avec de la passion et du travail on ne peut que réussir donc il ne faut surtout pas avoir peur.”

Je sais..c’était trop court ! Ne vous inquiétez pas nous seront de retour prochainement , en attendant n’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux pour ne rien rater !

Share:

laissez un commentaire